18 décembre 2013

Pour Invalides, changer à Opéra (Stéphane Ronchewski)

Résumé :
Un contrôleur de la RATP en formation qui se réjouit d'avoir des collègues et même un chef d'équipe. Un drôle de type qui a envie de manger des huîtres dès 8 heures du matin, qui pense que manger des fruits de mer Gare du Nord c'est déjà l'océan. A l'écouter, les Parisiens ne savourent pas assez la chance qu'ils ont de prendre le métro tous les jours. Il trouve que ces couloirs sont comme les corbeaux, qu'il n'y en a pas deux pareils.
Qu'est-il donc venu faire là ? Quelle place cherche-t-il à y "valider" ?

Mon avis :
/!\ Avis totalement pas objectif du tout /!\
Et pourquoi donc ?
Pour deux raisons :
La première est que je suis une vraie sudiste, une provençale. Paris, je déteste. Donc voir notre héros parler du métro parisien avec amour durant toutes ces pages, c'est pas passé. J'ai pris ça à la rigolade. Je pourrais vous parler du pont d'Avignon avec la même passion... On a tous un petit-gros coté chauvin en nous.
La deuxième raison, et non des moindres, est que, bêtement, je suis hyper hyper hyper mais alors HYPER fan de Stéphane Ronchewski. Il n'est pas ma voix préférée parmi tous mes comédiens (de doublage) chouchous, mais je l'aime quand même beaucoup beaucoup. Donc lire un bouquin écrit par un artiste que j'adore, fatalement, ça ne pouvait que bien se passer.

Stéphane Ronchewski est complètement barré. Le joker (ha ha) c'est de la gnognotte à coté. J'ai toujours aimé cette facette de sa personnalité, elle se ressent complètement dans sa voix, dans ses doublages, et bien évidemment dans ce livre.
Le héros de cette histoire est tout aussi fou furieux... Plan drague : embarquer la nana gare du nord pour manger en tête à tête. Stade ultime du romantisme... Mais pas si étonnant puisque notre personnage aime, adule, vénère son métro et sa ville (mais qd même, y'a des endroits plus cool à Paris hein....)
Sa façon de parler, d'aborder la vie, son boulot, son environnement, les gens, les femmes, LA Femme, tout ceci était fabuleux.
Cet homme veut radicalement changer de vie. Il n'a nul besoin de bosser à la RATP mais le veut quand même, il en est très très heureux. Fier, même. (il en faut, hein). Alors d'un coté on apprend un peu tout sur le métro, il nous en parle avec passion et ça en devient du coup hyper intéressant, et puis on apprend un peu sa vie. Son autre taf (absolument fantastique), sa famille foirée, son mariage qui l'est tout autant, sa passion pour les femmes, surtout ses collègues.

Une histoire et une vie complètement rocambolesques et une plume qui l'est tout autant.
Stéphane Ronchewski m'a vendu du rêve






Allez, et comme je suis pas méchante, voici une petite vidéo du monsieur dont je ne me lasse pas (feat. James Gordon)

bon, je pourrais vous en mettre 10 000 autres tellement je l'aime, mais même si ici c'est chez moi, c'est surtout un blog de livres, pas de doublages, hihihi

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si tu mets un commentaire, je t'offre un carambar.