25 décembre 2013

Mariés, pères de famille (Tatiana de Rosnay)

Résumé :
Une dizaine de femme découvrent qu'elles sont trompées. Leurs points communs : elles sont jeunes, 30 ans, sont mariées depuis moins de 10 ans, et ont des enfants. Sinon, elles sont toutes différentes, par leur milieu social, leur métier, et surtout leur façon de réagir à l'adultère de leur mari.

Mon avis :
Ceci est un recueil de nouvelles.
Chaque nouvelle concerne une femme, un couple. Toutes ces femmes ne se connaissent donc pas, elles n'ont aucun lien...
Avec ces 10 courtes histoires, nous avons toute sorte d'adultère. Un mari honteux puis qui finit par prendre goût au sexe tarifé, un mari et la jeune fille au pair, un mari et père parfait qui assume enfin son homosexualité, etc etc. Nous avons de tout, donc.
Les femmes bafouées décident de pardonner ou non, mais toutes ont la même envie : la vengeance. Ou du moins, elles ne veulent pas rester plantées là, se laisser faire, sans rien dire. Certaines font un scandale, d'autres gardent la tête aussi haute que possible...

Toutes ces histoires étaient intéressantes. Autant par leur écriture, que par la tromperie, le caractère de ces femmes qui semblaient niaises et se révèlent pourtant terriblement fortes, la finalité de la découverte de la tromperie...
Je crois que ma préférée était celle de la femme adultérine qui tient son journal intime. J'en ai presque ri, même.
L’écriture est comme toujours très fluide, très bien étudiée, sérieuse. Ces femmes sont émouvantes, attendrissantes, mais jamais elles ne font pitié. Ça, c'est le mari, plutôt.
Ces hommes sont tous des lâches. Ils n'assument rien, se cachent, se moquent de leur femme, sont insultants, même ("ne t'inquiète pas, elle ne se doute de rien, elle est trop stupide"). Et quand la vérité éclate, ils baissent le regard et se retrouvent seuls, la queue entre les jambes.

J'ai vraiment pris un immense plaisir à lire ce livre. Les histoires sont courtes mais finalement tellement fortes...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si tu mets un commentaire, je t'offre un carambar.