28 avril 2017

La vieille qui voulait tuer le bon Dieu (Nadine Monfils)

Résumé :
Y'a un truc qui tourne pas rond dans la cafetière fêlée de Mémé Cornemuse. Rescapée d'un séjour chez les flics, la vieille a déniché un boulot de concierge dans un immeuble de péquenots. Pas pour descendre les poubelles, tu penses, mais pour préparer discrètement le casse de la bijouterie du coin. L'assassinat du mari de la voisine – Ginette, fan de Lady Di – risque de compliquer les choses. D'autant que le crime n'est pas ordinaire : on retrouve le zizi de Marcel au frigo, planté dans un camembert. Tu parles d'une planque !

Mon avis :
Quand je retrouve Mémé Cornemuse, je sais que je vais passer un moment complètement loufoque et que je vais adorer.
C'est sans trop de risque donc que j'ai ouvert cette 3eme aventure de cette vieille barge.
Vous rêviez d'une concierge comme Mémé Cornemuse ? Nadine Monfils l'a fait !
Et clairement, c'est pas triste.
Mémé est une concierge abominable. Elle s'enferme dans sa loge, à parler à des posters de JCVD (oui oui) en ouvrant le courrier des locataires au cas où y'aurait pas un ou deux billets planqués.
Et laver les escaliers, c'est le minimum. Mais vraiment le minimum.
Et puis un jour, des morts sont retrouvés dans l'immeuble, pendant que Mémé magouille encore un coup tordu. Et Ginette là qui se mêle un peu trop de ce qui la regarde pas, qui harcèle littéralement notre pauvre Mémé qui peut pas être tranquille 5 minutes !
Qui peut bien être derrière ces morts ? Pourquoi ? Et c'est finalement pas la personne que l'on croit. 

J'ai pris un plaisir de fou à retrouver la plume de Nadine Monfils, son langage cru, vulgaire et drôle, ses expressions belges. Ses personnages déjanté.e.s et exubérant.e.s, ses histoires farfelues et improbables.

Comme toujours, c'est un thriller complètement tordu et j'ai adoré.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu mets un commentaire, je t'offre un carambar.