6 juin 2014

Avant toi (Jojo Moyes)

Résumé :
Ses jours sont comptés. Mais quand on aime, on ne compte pas.

Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone à souhait. Quand elle se retrouve au chômage, dans ce trou paumé de l'Angleterre dont elle n'est jamais sortie, Lou accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l'accueil glacial qu'il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l'accident qui l'a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n'a que quelques mois pour le faire changer d'avis.

Mon avis :
Je viens de le finir à l'instant. Et je n'ai strictement rien compris...
Lou travaillais dans un café dans lequel régnait une ambiance chaleureuse. Son gentil patron est contraint de mettre la clé sous la porte et Lou se retrouve au chômage. Avec peu d'expérience et aucune qualification.
Faute de mieux, elle accepte un poste de pseudo-aide-soignante auprès d'un jeune tétraplégique autant aigri qu'il est pété de thunes.
Son travail ne demande pas grand chose. Pas de soins médicaux, pas de manipulation particulière. Elle doit juste tenir compagnie à ce Will, passer du temps avec lui, l'occuper, etc etc.
Les premiers contacts sont difficiles, Will envoie simplement bouler cette pauvre Lou qui finit par détester son patron au caractère de clebard.

A force de persévérance, une amitié très complice naît peut à peu entre eux.
Accompagnés de Nathan (le vrai aide-soignant, celui qui donne les médicaments et qui lave), Will et Lou vont rapidement voir du pays, prendre l'air, passer du temps hors de cette maison étouffante.
Ils vont apprendre à se connaître, se confier l'un à l'autre. Et s'aider.
Beaucoup s'aider.
Lou va aider Will à être un peu plus heureux, à voir la vie du bon coté autant que c'est possible pour un handicapé incapable de tourner la tête.
Will va pousser Lou à se bouger un peu. Jusqu'à présent, elle avait une vie carrément plan-plan. De toute sa vie, elle n'a rien vécu d'extraordinaire, elle n'a rien vu du monde...
Chacun va changer la vie de l'autre. A tout jamais.

C'est une romance. On sait ce qui va arriver, on l'attend même, et ça ne vient pas assez vite.
Mais finalement, on ne sait rien de la fin. On ne peut qu'imaginer.
Will et Lou vont vivre des aventures extraordinaires. Les 6 mois les plus intenses de toute leur vie.

Il y a cependant un tout petit point noir pour moi à ce roman.
Lire tous ces discours pro-life de tel ou tel personnage, toute cette condescendance envers le handicap, ça m'a donné envie plusieurs fois envie de hurler ma haine.
Évidemment, ça doit faire partie de l'histoire, partout dans le monde il y aura des gens radicalement contre le droit à mourir dans la dignité. Pourquoi ne pas respecter ce choix ? Pourquoi vouloir forcer à vivre quelqu'un qui veut mourir pour être libéré de souffrances dont ces gens valides ignorent tout ?Au nom de la vie magnifique en famille entouré de gens et d'amour ?
On a envie de les secouer, tous ces gens, de les supplier de laisser se pauvre Will faire ce qu'il veut de sa vie et de son corps, il est majeur et vacciné, il n'y a que lui qui peut décider pour lui.

Mais ce roman, nom de dieu, quelle claque !
400 pages de sentiments mélangés, tout était tellement intense et merveilleux !
Longtemps j'ai imaginé la fin, les fins, ce qui pourrait arriver. Mais jamais je n'aurais imaginée CETTE fin.

Cette histoire est un truc. Un énorme truc. Un machin indescriptible et inimaginable qui nous remue dans tous les sens.
Je viens de finir cette lecture et je n'arrive toujours pas à me faire à la fin, je n'y crois toujours pas tellement c'était quelque chose de fort.
J'ai envie de me dire que j'ai été l'unique témoin d'une aventure absolument magnifique.


3 commentaires:

  1. Cela a été un coup de coeur pour moi :) j'en ai pleuré, c'est une magnifique histoire d'amour

    RépondreSupprimer

Si tu mets un commentaire, je t'offre un carambar.