8 avril 2014

L'extraordinaire voyage du fakir (Romain Puértolas)

Résumé :
Un voyage low-cost... dans une armoire Ikea ! Une aventure humaine incroyable aux quatre coins de l'Europe et dans la Libye post-Kadhafiste. Une histoire d'amour plus pétillante que le Coca-Cola, un éclat de rire à chaque page mais aussi le reflet d'une terrible réalité, le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle, sur le chemin des pays libres.

Mon avis :
J'aime bien passer d'un extrême à l'autre.
Ma dernière lecture (Fais-le pour maman) a été la lecture la plus parfaite de toute ma vie.
En toute logique, l'histoire du fakir et de sa foutue armoire est... La lecture la plus reloue de toute ma vie \o/
J'attendais beaucoup de ce roman. J'ai lu des interviews de l'auteur, des extraits désopilants, des avis plus d'enthousiastes et donc, je pensais que ça allait être un livre pour moi. J'adorais l'humour que je lisais par ci par là, c'était censé me correspondre voir même me combler.
Et au final, ça n'a pas marché...
L'écriture est chiante (genre *nom indien* (prononcez *comme ça*) à tout bout de champ, le truc bien bien relou qui finit par te faire perdre le rythme), l'humour ne m'a pas atteint, j'ai à peine sourit à deux trois passages, et je ne parle même pas des gros clichés bouseux (pardon mais un bouquin qui commence par "ça pourrait être une bonne idée de fermeture éclair pour la bouche de sa femme" en parlant de piercings, non désolée, avec moi, ça passe pas). Et l'histoire est loin d'être aussi palpitante que prévu.
J'ai meme pas envie de raconter des passages sympa, ce qui se passe à tel ou tel moment, parce que finalement, rien ne m'a interessée ou marquée...

C'est super dommage parce que le résumé donne plutôt envie et puis, tu te dis que si ça parle du combat des clandestins, ça peut être cool.
Bin non...

Moi qui voulais lire un truc super drôle pour me changer les idées, là, j'ai plutôt foiré mon coup

J'ai compris pourquoi ce bouquin est édité par Le dilettante...

3 commentaires:

  1. Pour moi aussi ce fut une grosse déception

    RépondreSupprimer
  2. pour moi aussi ça pêche beaucoup sur l'écriture et l'humour n'en parlons pas !

    RépondreSupprimer

Si tu mets un commentaire, je t'offre un carambar.