9 juillet 2014

Darling - Avignon 2014

Hier apres-midi, je suis donc allée voir Darling au théatre, adapté du roman de mon Jean Teulé preferé.

J'etais au taquet dès le matin
Oui, j'ai embarqué le bouquin, j'étais prête à le faire dédicacer par Claudine Van Beneden, qui interprète donc notre Catherine-Darling.

Deux artistes sur une toute petite scène dans une toute petite salle.
49 places donc autant vous dire que quel que soit l'endroit où l'on est, on est très bien placé.
Deux artistes parce que bien sur, il y a le jeu, les dialogues (enfin, c'était surtout des échanges de longs monologues) mais il y a aussi beaucoup de chant et de guitare.
Claudine Van Beneden a une voix absolument merveilleuse et Simon Chomel est complètement dingue avec simplement une guitare dans les mains. (non mais il est sous acide, non ?)

Je ne vais pas raconter l'histoire, on la connaît, il suffit de livre le bouquin.
Le spectacle en est une adaptation hyper fidèle. On reconnaît le style Teulé, le livre est presque simplement lu.
Claudine Van Beneden est Darling, elle a un jeu extraordinaire, un jeu juste. Elle est authentique.
J'ai été totalement bluffée par les comédiens. A eux deux, ils interprètent tous les personnages. Darling, ses parents, ses frères, son mari, ses enfants. Un immense talent.

J'ai passé 1h30 absolument fabuleuse, j'ai applaudi comme une tarée et évidemment, à la fin, j'ai bien bien pleuré, tellement tout était parfait et terriblement puissant.

Ma seule petite déception c'est qu'après, j'aurais vraiment aimé pouvoir rencontrer la comédienne (ouais le mec à la limite je m'en cogne), faire des photos (et donc lui faire signer le livre, ha ha), mais ça n'a pas été possible.
Il y avait aussi un livre d'or pour y écrire un message destiné à Darling (remis en mains propres par Jean Teulé, sivouplé), mais on ne l'a pas trouvé. Pourtant, un livre sur une petite table à l'entrée, c'est pas compliqué à trouver.
Dommage.

Mais la pièce est une véritable réussite. Si vous avez l'occasion de venir à Avignon ce mois ci, n'hésitez pas une seconde. (Je serais ravie de vous accompagner)
(Sinon, la compagnie Nosferatu est au Puy en Velay, si jamais)

Je finis sur une mini-courte video, pour vous donner juste une petite idée de la chose





3 commentaires:

  1. Oh purée j'aimerais vraiment le voir, dommage que ça passe pas par chez moi.

    RépondreSupprimer

Si tu mets un commentaire, je t'offre un carambar.