6 décembre 2012

Dewey (Vicki Myron)

Résumé :
Comment un chat abandonné est-il devenu le symbole de l'Amérique d'aujourd'hui ? Comment a-t-il pu redonner vie à des dizaines d'enfants ? C'est cette histoire vraie, émouvante et rocambolesque que nous conte l'auteur.
Par un matin d'hiver, Vicki Myron, attirée par des cris déchirants, découvre un chaton frigorifié dans la boite aux lettres de la bibliothèque où elle travaille. Après l'avoir réchauffé, Vicki et ses collègues, conquis, décident de l'adopter. Dewey deviendra vite la mascotte de la bibliothèque et l'emblème de la ville de Spencer.
Pendant 19 ans, Dewey, grand amateur de cheeseburgers, d'ailes de poulet et fan de télévision, va révolutionner cette petite ville ! Il va apprendre à sourire aux enfants handicapés, attendrir les hommes d'affaires... et devenir le chouchou des médias, au point que les télés du monde entier viendront le filmer !
Vicki Myron, la bibliothécaire qui a partagé sa vie, nous raconte l'aventure extraordinaire de ce chat hors du commun. Dewey est décédé en 2006 d'une tumeur à l'estomac.

Mon avis :
En voilà une histoire bien extraordinaire.
Tout commence en janvier 1988, la nuit la plus froide de l'année.
Vicki est bibliothécaire dans la toute petite ville de Spencer. Un soir, avec une de ses collègues, elle entend un bruit bizarre. Très vite, elles comprennent que ça vient de la boite de dépôt, à l'extérieur, là où on dépose des livres.
C'est un tout petit chaton, un petit bébé tout roux et apeuré. Il est frigorifié et a les pattes gelées, il peine à marcher.
Vicki le câline et le réchauffe, puis le lave, frotte sa fourrure. Déjà, elle l'a adopté. Mais elle n'est pas la seule à décider. Finalement, plutôt que le prendre pour chez elle, le conseil d'administration accepte qu'il devienne un "chat de bibliothèque". Il devient vite le bébé de Vicki tout en étant le chat des clients et employés.
Il est à personne et à tout le monde en même temps : chacun participe aux frais (nourriture, jouets, vétérinaire, etc)

Dewey devient ainsi Dewey Readmore Books, nom choisi après propositions et vote.
Ce petit chaton abandonné a un immense besoin de chaleur, de présence, d'attention et d'amour.
Il adopte ainsi chaque personne autour de lui, employés, adultes, enfants. Qu'on le veuille ou non, il s'installe sur nos genoux, s'y incruste, ronronne.
Il s'approprie immédiatement les lieux, les boites, les bureaux et n'importe quelle cachette

Par moment, Vicki nous parle un peu de sa vie plus perso, celle en dehors de la biblio. Son mariage, ses parents, sa fille, ses études. La maladie, l'hôpital.
Je me dis que si Vicki aime et comprend autant Dewey, c'est parce que seul un éclopé peut comprendre un éclopé. Leur relation est simplement parfaite, sans fausse note, dans l'amour et le respect. Chacun apporte à l'autre toute la dose d'amour dont il a besoin.

Très vite, Dewey intéresse au delà de la bibliothèque. Sa notoriété s'élargit de plus en plus. "Dis, t'as vu un peu cette histoire de chat de bibliothèque ?"
Des gens ont même fait 4h de route pour venir le voir !
Ce matou a redonné le sourire à des écorchés de la vie, des endeuillés, des handicapés, des cancéreux. Son meilleur ami ? Le SDF qui vit près de là. Et tous les autres, aussi. Dewey ne fait pas de favoritisme. Vous lui offrez votre présence, il vous adopte.
Vous êtes triste ? Il vient se lover tout contre vous pour vous montrer que vous n'êtes pas seul, qu'il est là pour vous.

C'était une histoire simplement magnifique, Dewey était extraordinaire !!
Mais l'engouement des gens, de la presse pour ce chat, c'était dingue ! Télé, journal, radio, il a été partout !

Franchement, on est pas loin du coup de cœur pour moi. J'adore les chats et l'histoire de Dewey m'a totalement attendrie ♥
La fin, c'est comme Titanic. On sait comment ça finit, mais on pleure quand même. J'ai pleuré ma race, c'était super émouvant, Vicki aime sincèrement ce chat, c'était très beau ♥
(et attention, un film est en préparation. Avec Meryl Streep. Quand on voit à quel point ce chat était une star, rien d’étonnant !)




3 commentaires:

  1. Ah non mais si je le lis, je chiale, c'est sûr! Bises

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air tellement trop chouette ce livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il sort chez pocket ce mois ci, si jamais :p

      Supprimer

Si tu mets un commentaire, je t'offre un carambar.